Plaza del Carmen 1, 28013-Madrid |  0034 915 319 131 Español   |   English   |   Français   |   中文   |   日本語
Desplante
Pour votre confort, nous offrons la possibilité d'expédier vos billets à votre hôtel au centre ville de Madrid.
A propos Madrid

Le premier établissement stable de l'homme dans le territoire occupé aujourd'hui par la ville de Madrid ,était une petite banlieue qui a émergée, face à une forteresse construite par l'émir de Cordoba. au cours de la seconde moitié du IXe siècle, sur un promontoire près de la rivière Manzanares pour surveiller les passages de la Sierra de Guadarrama. Ce petit centre urbain a été baptisé Magerit, qui est une combinaison de deux noms de lieux similaires: une mozarabe? Matrice qgui segnifie Source?, Et l'autre arabe? Majrà qui signifie Canal, rivière?.
Magerit Christian territoire depuis 1085, a rejoint en 1520, les Communautés de Castille contre le roi Charles I, mais après la défaite des roturiers Villamar, fut assiégée et occupée par les troupes royales.
Felipe II a déplacé la cour à Madrid en 1561. Sauf pour une période entre 1601 et 1606, ou la cour se trouvé à Valladolid, la capitale sera partie intégrante de Madrid pour le reste de son histoire et juaqu’à aujourd'hui.
Avec la création de la cour à Madrid, sa population a commencé à croître rapidement et en 1625, Philippe IV abat les murs de la ville , et construit ce qui sera en dernière lieu Madrid. la croissance de la ville sera limité jusqu'au XIXe siècle. Les tâches de l'administration est centralisée dans le Real Alcazar, un ensemble de bâtiments situés sur le zone maintenant occupé par le Palais Royal et la Plaza de Oriente. En parallèlement se construit le palais du Buen Retiro à l'autre bout de la ville.

Le soulèvement du peuple de Madrid contre les troupes françaises le 2 mai 1808, marque le début de la guerre d'Indépendance. Le roi Joseph Bonaparte procédait à des réformes dans la capitale, avec de fréquentes ordes d'abattre les couvents et les églises pour en faire des espaces . En dépit de sa gestion urbaine futiriste , la guerre l'oblige à fuir Madrid. La libération de la ville se solde avec la destruction de précieux enceinte, tels que le Palacio del Buen Retiro.

Au cours de la XIXe siècle, la population de la ville continue de croître. En 1860, enfin le mur de Philippe IV est détruit, alors , la ville peut se développer et le fait d'une manière ordonnée, grace au plan Castro de mise en œuvre des extensions. Toutefois, dans le début du XXe siècle, Madrid conservait encore des caractères propres d'une ville ancienne que d'une ville moderne.

Au cours des 30 premières années du XXe siècle, la population de Madrid atteint près d'un million d'habitants. Les besoins en infrastructure, que la croissance a engendré ont permis la connexion des villages par des voies de communication en forme de rayon geométrique, jusqu'alors séparée de Madrid. la Gran Via est ouverte en vue de décongestionner la vieille ville et est inaugurè le métro de Madrid en 1919. Pendant le règne du roi Alphonse XIII, lui , il a donné des terres royales au nord-ouest du Palacio Real pour fonder la Cité Universitaire.

L'année 1931 voit l'arrivée de la Seconde République espagnole qui s'est proclamée dans la Casa de Correos de la Puerta del Sol devant une foule enthousiaste. En 1936, une guerre civile éclate. La résistance des milices, très tôt militarisés en forme d' Armée populaire, dirigés par la Junta de Defensa de Madrid, réussit à arrêter l'offensive au bord de la ville. Le nord-ouest (le quartier Argüelles et la Cité Universitaire), qui servait de front, est gravement endommagé pendant les épisodes connues sous le nom de ;la bataille de Madrid. Toutefois, la ville ne souffrira pas d'un autre siège pendant la guerre.

Après la guerre, la ville poursuit sa croissance sans relâche dans l'espace. Des centaines de milliers d’espagnols émigrent de la campagne vers la ville. Madrid (avec Barcelone et Bilbao) est l'une des villes qui bénéficient le plus de ces mouvements de population.

Après la guerre, la ville poursuit sa croissance sans relâche dans l'espace. Des centaines de milliers d’espagnols émigrent de la campagne vers la ville. Madrid (avec Barcelone et Bilbao) est l'une des villes qui bénéficient le plus de ces mouvements de population.

Après la mort de Franco et la mise en place d'un régime démocratique, la Constitution de 1978 confirme Madrid comme la capitale de l’Espagne. En 1979, les premières élections municipales donne à Madrid un maire démocratiquement élu, la première fois depuis la Seconde République.
 

  • Contact
  • Telephone
  • T.00 34 91 531 91 31
  • Fax
  • F.00 34 91 531 27 32
  • Email
  • galicia@bullfightticketsmadrid.com